#52dentelles : Lumière

Cette semaine, j’ai choisi ma petite belette de te parler de quelque chose que je N’ai PAS fait. Cependant j’ai trouvé l’idée tellement formidable que j’ai décidé de mettre la lumière sur cette idée…lumineuse!

A l’occasion des fêtes du Grand Pardon de Chaumont, en Haute-Marne, j’ai decouvert une toute nouvelle boutique juste à côté du marché couvert, place des Halles.

Il s’agit de la boutique « Fil en solidarité ».

D’ou ça vient ? Chaque semaine le vestiaire solidaire de Chaumont reçoit 2 tonnes de vêtements. 45% seulement sont en très bon état et peuvent donc être revendus après avoir été lavés etc. Que faire du reste ? La super idée de Soeur Catherine, en charge du Vestiaire, à été de créer un chantier d’insertion autour de la couture.

Le principe ? Réaliser de nouvelles créations (vêtements, sacs, sacoches, bavoirs, gigoteuses, déguisements…) exclusivement en récup’… à l’exception du fil.

Le but ? Permettre à des personnes en insertion professionnelle de reprendre goût au travail, de prendre conscience de leurs compétences et de leurs capacités, en couture mais aussi en vente, en mise en valeur, entre autres !

J’ai personnellement craqué pour ce très joli bavoir, long et pratique !

La boutique présente aussi des créations de petits créateurs locaux ainsi que des biens d’autres boutiques solidaires comme Artisans du Monde.

Bref, si à l’occasion vous passez à Chaumont avant le prochain Grand Pardon (en 2029 !!), n’hésitez pas à aller y faire quelques emplettes !!!

20180625_203738

#52dentelles #lumière

Publicités

Bienvenue(s) ! (#52dentelles)

Deux petits bouts de choux viennent de pointer le bout de leurs nez chez une amie en Belgique : un petit Léonard et une petite Aliénor 😊

A l’occasion de leur naissance, j’ai préparé un petit cadeau regroupant couture et tricot. Et pour couronner le tout, la moitié du cadeau s’intègre parfaitement au thème #52dentelles de cette semaine : corail !

 

Modèles de brassière de chez Phildar, laine Phildar, Bergere de France et Eurodif. Tissus des peluches de mon stock !

Bienvenue les p’tits loups !

#52dentelles : Détails

Oh non, ce n’est rien, ce n’est qu’un détail, une futilité mais….. ça y est ! Je l’ai fait !

J’ai enfin cousu ma première robe pour moi !

Oh le patron, eh bien, son achat en janvier 2016 n’est qu’un détail…oui, la robe était prévue pour le mariage de nos amis en août 2016.… PEU M’IMPORTE ! Ça y est !

Et j’en ai ch**. Oh que oui. Et pourtant c’est du niveau debutant. Hum.

Bon allez, je te montre !

 

Il s’agit du patron de la robe Malvarosa de la marque Pauline Alice.

J’ai aimé le fait de pouvoir découper directement mon patron à la bonne taille (44). Les explications sont assez simples, pas tout à fait cependant pour une très grande débutante comme moi. J’avais juste assez de tissu pour coudre le buste, le métrage est bien fait !

Petit détail : les parementures (qui m’ont donné du fil à retordre), sont toutes en tissu Wax. Les tissus viennent de chez Mondial Tissus, achetés il y a des mois !

Elle est absolument imparfaite, avec beaucoup de petits loupés  mais je l’aime bien quand même ! Détail un peu embêtant néanmoins….j’ai oublié de laver les tissus avant de les coudre !  J’ai peur du rétrécissement !

Et sur la bête, ça donne quoi ? Allez, c’est bien parce que c’est toi !

 

Si je n’ai plus de tissu mauve, il me reste du Wax…et j’ai bien envie de coudre une petite jupe assortie pour Charlotte. Il n’y a qu’à son âge que je peux me permettre de faire ça !

#52dentelles : #gris et #printemps

Oui, oui, je sais, je sais je suis en retard ! En retard en retard comme le lapin d’Alice !

lapin-d-alice

Du coup je fais du deux en un. Face à tout ce #gris, ce gris souris de la pluie qui nous entoure en ce moment, j’ai eu comme une envie de couleur, une envie de réveiller ce #printemps endormi qui n’apparaît que par courts moments…

Pour une raison indépendante de notre volonté, Charlotte ira l’an prochain une journée par semaine en crèche, juste à côté de mon bureau. L’occasion pour moi de lui coudre un petit sac pour emmener sa poupée, et d’autres petites affaires… depuis longtemps le modèle du sac pour enfant de Mélanie Voituriez dans « Petits riens pour découvrir la couture » me faisait de l’oeil : il était temps de m’y mettre !

Impossible de te dire où j’ai trouvé ces tissus. En tous cas ils viennent de mon stock !

20180605_183938

Ça a l’air de lui plaire !

Et en bonus, le coffre à jouets fabriqué par son grand père paternel !

#52dentelles : Tendresse

Une très joyeuse fête des mères à toutes les mamans – que tu as, que tu es, que tu rêves de devenir… !

Pour l’occasion, et comme le thème de la semaine du projet #52dentelles est la TENDRESSE, je te présente le premier petit pull tricoté avec amour et tendresse pour ma fille, Charlotte, 15 mois et des pâquerettes !

Il s’agit d’un modèle de cet inépuisable catalogue Phildar n°99 – 32 créations Bébé et enfant spécial débutantes !

Il s’agit du modèle de couverture, le pull tunisien. J’aime beaucoup le col !

 

J’ai fait les photos avant le blocage et on voit le bas du pull qui roulotte ! La couleur tire davantage sur le rouge.

Le pull est tricoté en laine Barisienne de chez Bergère de France, dégotée en super promo chez Cultura. C’est une taille 2 ans pour ma puce qui porte du 18/24 mois.

Il se tricote en une seule pièce. Le corps et les manches sont en jersey, les détails du col et des poignets au point mousse.

Maintenant, place aux photos sur l’animal !

 

#52dentelles #tendresse

Par la même occasion, en ce 27 mai, un très joyeux anniversaire à la marraine de Charlotte, ma belle-soeur, Véronique !!!

#52dentelles : Symétrie…avec deux semaines de retard

Allez, je m’y remets ! Ou plutôt j’ai enfin terminé ma bricole pour le #52dentelles Symétrie pour pouvoir te la présenter.

Il y a quelques temps, une amie qui m’est chère a malheureusement perdu trop tôt  sa maman, une femme étonnante,  passionnée, surprenante. Elle s’appelait Sabine. Après son décès, mon amie a eu pour moi un geste très touchant, et très précieux à mes yeux : elle m’a offert la travailleuse de sa maman. Je me suis promise d’en prendre soin et de l’utiliser à bon escient.

J’ai voulu l’adopter, la faire mienne tout en préservant son histoire. Ne pas effacer sa vie précédente mais lui en proposer une nouvelle. Et voilà : je te présente ma travailleuse. Sab’.

Une jolie travailleuse en bois, poncée puis repeinte de manière symétrique, un rang sur deux ainsi qu’à la moitié de la hauteur des pieds compas.

A l’intérieur, j’ai choisi de la relooker en utilisant du tissu adhésif rouge à petits pois blancs trouvée sur Mapetitemercerie.com.

Heureusement que monsieur le mari était là, à la fois pour le démontage et le remontage, mais aussi pour m’aider à positionner le tissu adhésif.

Je la trouve très jolie ma travailleuse. J’espère qu’elle appréciera sa nouvelle vie. J’espère qu’elle n’oubliera pas l’ancienne. La Sab’.

#52dentelles #symétrie 

Passion : Comédie Musicale !

Salut salut !

Comme promis, un article ciné, ou plutôt films et spectacles musicaux.

J’adore ça. Au grand dam de mon mari. Je rêverais de vivre dans une comédie musicale. Dans une autre vie, j’aurais voulu être danseuse à Broadway. Comme cela est impossible, je me console en regardant des films musicaux, ou en allant voir des spectacles live. Heureusement pour monsieur le mari, ma meilleure amie partage ma passion !!!!

J’ai une petite préférence pour les comédies musicales anglo-saxonnes, ce qui ne m’a pas empêchée, dans ma jeunesse, d’écouter en boucle « Notre Dame de Paris » ou « Les dix commandements »….

Les comédies musicales

J’ai eu la chance de voir sur scène plusieurs comédies musicales, en France et à l’étranger.

Monsieur le mari, bien qu’allergique au genre, a cependant beaucoup apprécié (et je pèse mes mots) la comédie musicale « We will rock you », que nous avons vue à Londres, au Dominion Theatre. Il faut dire qu’il est fan du groupe Queen. C’était déjanté, et complétement délirant. On a adoré ! (et il aime aussi beaucoup Starmania, hein…)

Au nombre des comédies musicales que j’ai vu et appréciées se trouvent les suivantes : « Flashdance » (et pourtant, je n’étais pas persuadée des talents de Priscilla – mais elle a bien changé depuis notre enfance !), »Dirty Dancing » (vue avec ma belle-mère au lendemain des attentats de novembre 2015…), « La Belle et la Bête » au Théâtre Mogador, et dernièrement pour mon anniversaire, « Grease » (toujours à Mogador). Concernant cette dernière, franchement, c’était exquis ! On retrouve toutes les chansons mythiques, un jeu de scène fantastique, et des comédiens au top.

Last but not least, j’ai eu l’immense chance de voir, avec ma meilleure amie, à Broadway en 2014, une représentation de « Chicago ». Un must ! C’était magnifique, prenant, envoûtant, avec des comédiens et danseurs à couper le souffle. Je passerai bien mes jours et mes nuits à Broadway !!!!

J’aimerais beaucoup voir « Billy Elliott » ainsi que « Wicked ».

Les films musicaux

Non contente de me rendre en « live » assister à des spectacles vivants, j’adore regarder les films musicaux (et films de danse aussi, hein !) à la maison.

Dernièrement, j’ai fait l’acquisition de « La Belle et la Bête », avec Emma Watson (oui, j’adore cette histoire. Et la robe de Belle); et de « La La Land » (que j’avais adoré au cinéma, et dont les musiques sont toujours si entrainantes).

Pour moi, le top du top du film musical (et un jour je le verrai en vrai, sur scène, obligé), reste « West Side Story ». De vraies longues scènes de danse et de chant, une histoire haletante… j’adore.

Dans ma DVDthèque, il y a aussi « Nine », bien qu’un peu particulier. Et lorsque cela passe à la télévision, je ne peux m’empêcher de regarder un acteur dont je suis tombée amoureuse il y a fort longtemps, et dont tous les films me laisse pantoise : Gene Kelly. « Un américain à Paris », « Singing in the rain »…. Bien évidemment, Fred Astaire n’est pas en reste.

Je crois que j’aurais dû naitre dans les années 50 à Hollywood !!!!

Quand à te dire pourquoi j’aime ce genre… je pense que les films musicaux et les comédies musicales nous emportent dans une réalité parallèle, semblable à la notre, mais où on peut exprimer tous ses sentiments et ses émotions à travers le chant et la danse, soit pour une fois laisser volontairement le corps trahir l’esprit.

J’aime aussi l’esthétique de ce genre, la passion que mettent chanteurs, danseurs et comédiens dans leurs tableaux.

Bref, j’ai pas fini de me passionner pour tout ça !