« Mariage de saison » Jean-Philippe Blondel

A nouveau, un roman très court qui se lit très vite.

9782283028391

Soyons clairs : j’ai été déçue.  Pourtant, cet auteur, je l’aime beaucoup, particulièrement « Le baby-sitter » et « 06h41 ». Cette fois, peut être en attendais je trop ? Toujours est-il que j’ai trouvé cela poussif…

Donc dans ce livre, nous suivons Corentin,  une trentaine d’années,  qui fait du sur place dans sa vie. Durant la saison des mariages, il travaille avec son parrain comme videaste  de mariage. Il a beaucoup d’envies, de projets mais ne met rien en place…cet été là, il a 5 mariages, 5 histoires à suivre, 5 familles à découvrir. Et des choix à faire à la fin pour Corentin.

Bon, c’est sympathique…mais un peu cousu de fil blanc, et très critique à l’égard du mariage. Pas le meilleur donc à mes yeux mais ça se lit bien.

« Le jour où le bus est reparti sans elle » Beka Marko Cosson

Initialiement, j’avais prévu de te parler tricot aujourd’hui parce que j’ai DEUX projets à te présenter !  Mais la tempête est passée par là, la luminosité est inexistante aujourd’hui : mes photos habituelles étant déjà euh…approximatives, je ne vais pas t’imposer en plus des photos sombres !

Du coup, je vais te parler d’une bande dessinée que j’ai acheté par hasard.

9782818936023

Il s’s’agit d’un premier tome, il y aura donc une suite !

Voici ce que dit la 4eme de couverture : « Clémentine est un peu perdue et cherche des réponses à ses doutes existentiels. Heureusement la vie réserve toujours des surprises à ceux qui sont prêts à les recevoir. De rencontres insolites en histoires de sagesse, qui sait si Clémentine n’ a tout simplement pas trouvé son chemin vers le bonheur…. »

Cette bande dessinée vraiment toute simple m’a plu par son dessin, mais aussi par l’impression de bien-être qui se dégage des pages. Elle incite à la réflexion sur nos choix, nos experiences, et nous rappelle que dans cette société où tout va très vite, où on est poussé vers le « toujours plus, toujours mieux », il faut parfois savoir s’apesantir sur les petites choses de la vie pour trouver le bonheur.

A travers de jolies fables et des personnages étonnants, les auteurs nous amènent à reconsidérer ce que l’on est et ce que l’on a. Finalement, qu’est ce qui me manque vraiment ? Qu’est ce qui me rend heureuse ?

Une lecture feel-Good !

« L’élégance des veuves » Alice Ferney

J’ai fait une razzia de livres (courts romans et bande dessinée) lors de mon dernier passage au Brouillon de Culture, librairie caennaise.

l-elegance-des-veuves

Ce tout petit livre m’a attirée par sa jolie couverture, par la mention selon laquelle il a inspiré un récent film que j’ai été tentée de voir, « Éternité » (mais que je n’ai finalement pas vu), et par le nom de l’auteur dont j’avais plusieurs fois entendu parler.

{Quand je l’ai sorti du sac, mon cher mari m’a demandé s’il devait s’inquiéter eh eh eh. }

De quoi parle donc ce très court roman (120 pages) ?

Il parle de femmes. De générations de femmes qui se succèdent depuis le XIXeme siècle, qui se marient, enfantent, regardent grandir, aiment et assistent, impuissantes à la disparition de ceux qui sont chers à leurs coeurs.

Ce n’est pas un roman très gai, mais il est très emouvant, très poétique,  et il rend hommage à toutes ces femmes qui ne sont ni plus ni moins qu’à l’origine du monde.

Une vie en mouvement, Misty Copeland

Aujourd’hui, je  te parle lecture, avec un livre offert par mon mari pour Noël.

une-vie-en-mouvement

Il faut que tu saches que la danse classique a une place toute particulière dans mon coeur. Je l’ai pratiquée pendant des années étant enfant, je l’ai reprise étudiante à Nancy. Je n’ai ni le corps ni le talent des ballerines mais cette discipline exerce sur moi une véritable attraction : j’aime les ballets, la grâce qui se dégage des danseurs, la difficulté et la souffrance sous l’apparente facilité, la force à travers la fragilité…

Bref, tu m’as comprise, je suis passionnée.

En balade dans caen, j’ai vu ce livre dans la vitrine de la librairie Guillaume. J’avais déjà entendu parler de cette danseuse en 2015, lors de sa nomination en tant que première danseuse (équivalent de danseuse étoile) à American Ballet Theater de New York. En quoi est elle extraordinaire ?  Eh bien tout d’abord elle n’a pas le « physique » traditionnel, car elle est plutôt plantureuse et athlétique. Ensuite, eh bien, elle est noire. Dans le milieu de la danse classique, c’est plutôt rare !

141125_mistycopeland_056_b_bw_1024x1024

Dans ce livre, Misty revient sur son enfance compliquée et défavorisée, sur les rencontres qui l’ont amenée tardivement à la danse, sur ses batailles et les soutiens dont elle a bénéficié pour construire sa carrière  (dont… Prince !).

Une belle histoire dont la morale pourrait être : croyez en vos rêves, battez vous, travaillez dur, entourez vous des bonnes personnes  pour obtenir ce que vous souhaitez !

Et la lecture dans tout ça ?

C’est avec un réel plaisir que je réponds au tag de Fleur sur la lecture et mon rapport à celle-ci. Une longue histoire d’amour entre nous, même si je peux passer de très longues périodes éloignée de tout livre (merci Facebook… ou pas !).

Alors, allons y !

1. Quel est ton genre de roman préféré ?

Difficile à dire. Ce que je sais c’est que je n’aime pas la science fiction, ni l’heroïc fantasy, ni les polars, ni les romans qui font flipper !

2. Si tu devais prendre trois romans sur une île déserte, quels seraient-ils ?

Alors ça , facile !

  • Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand.
  • Léon l’Africain, d’Amin Maalouf.
  • Ensemble, c’est tout, d’Anna Gavalda.
  • Et puis Peter Pan, de JM Barrie  (comment ça y’en a un de trop ?)

3. Qu’est-ce qui te plaît dans la lecture ?

La lecture a ceci de particulier pour moi qu’elle permet à la fois de s’évader du quotidien, de plonger dans une autre époque,  une autre ambiance, un monde inconnu…et à la fois de rester peut être dans quelque chose de connu (une lecture en rapport avec mon metier, avec les personnes auprès de qui je travaille) mais d’apporter de nouvelles pistes de reflexion, un autre regard, une analyse différente.

En plus ce qui est bien c’est qu’après avoir lu on peut partager ses impressions de lectures et ses goûts !

4. Peux tu citer une adaptation de livre que tu as apprécié ?

Franchement, j’ai du mal avec les adaptations cinématographiques ou télévisuelles.  Je suis souvent déçue.  Mais Roméo + Juliette de Baz Lhurmann, c’est quelque chose !

5. Si tu devais me conseiller un livre, quel serait-il ?

J’hésite…je dirais « Robert des noms propres » d’Amélie Nothomb pour sa poésie et sa folie, légère et grave.

Il paraît qu’à mon tour, je dois poser des questions et nommer des gens…alors :

1) De quel livre ne peux tu te passer ?

2) Quel est le meilleur endroit pour lire ?

3) Quel est ton pire souvenir en matière de lecture ?

4) y-a-t-il un auteur dont tu lis absolument tous les ouvrages ? Lequel?

5) Quel est ton auteur jeunesse favori ?

Je nomme donc Anaverbaniablog, Lucie de mylovelynord, Elsa de Lifegivesyoulemon, et Ma cabane en Alaska !