#52dentelles : Tendresse

Une très joyeuse fête des mères à toutes les mamans – que tu as, que tu es, que tu rêves de devenir… !

Pour l’occasion, et comme le thème de la semaine du projet #52dentelles est la TENDRESSE, je te présente le premier petit pull tricoté avec amour et tendresse pour ma fille, Charlotte, 15 mois et des pâquerettes !

Il s’agit d’un modèle de cet inépuisable catalogue Phildar n°99 – 32 créations Bébé et enfant spécial débutantes !

Il s’agit du modèle de couverture, le pull tunisien. J’aime beaucoup le col !

 

J’ai fait les photos avant le blocage et on voit le bas du pull qui roulotte ! La couleur tire davantage sur le rouge.

Le pull est tricoté en laine Barisienne de chez Bergère de France, dégotée en super promo chez Cultura. C’est une taille 2 ans pour ma puce qui porte du 18/24 mois.

Il se tricote en une seule pièce. Le corps et les manches sont en jersey, les détails du col et des poignets au point mousse.

Maintenant, place aux photos sur l’animal !

 

#52dentelles #tendresse

Par la même occasion, en ce 27 mai, un très joyeux anniversaire à la marraine de Charlotte, ma belle-soeur, Véronique !!!

Publicités

#52dentelles : Symétrie…avec deux semaines de retard

Allez, je m’y remets ! Ou plutôt j’ai enfin terminé ma bricole pour le #52dentelles Symétrie pour pouvoir te la présenter.

Il y a quelques temps, une amie qui m’est chère a malheureusement perdu trop tôt  sa maman, une femme étonnante,  passionnée, surprenante. Elle s’appelait Sabine. Après son décès, mon amie a eu pour moi un geste très touchant, et très précieux à mes yeux : elle m’a offert la travailleuse de sa maman. Je me suis promise d’en prendre soin et de l’utiliser à bon escient.

J’ai voulu l’adopter, la faire mienne tout en préservant son histoire. Ne pas effacer sa vie précédente mais lui en proposer une nouvelle. Et voilà : je te présente ma travailleuse. Sab’.

Une jolie travailleuse en bois, poncée puis repeinte de manière symétrique, un rang sur deux ainsi qu’à la moitié de la hauteur des pieds compas.

A l’intérieur, j’ai choisi de la relooker en utilisant du tissu adhésif rouge à petits pois blancs trouvée sur Mapetitemercerie.com.

Heureusement que monsieur le mari était là, à la fois pour le démontage et le remontage, mais aussi pour m’aider à positionner le tissu adhésif.

Je la trouve très jolie ma travailleuse. J’espère qu’elle appréciera sa nouvelle vie. J’espère qu’elle n’oubliera pas l’ancienne. La Sab’.

#52dentelles #symétrie 

Passion : Comédie Musicale !

Salut salut !

Comme promis, un article ciné, ou plutôt films et spectacles musicaux.

J’adore ça. Au grand dam de mon mari. Je rêverais de vivre dans une comédie musicale. Dans une autre vie, j’aurais voulu être danseuse à Broadway. Comme cela est impossible, je me console en regardant des films musicaux, ou en allant voir des spectacles live. Heureusement pour monsieur le mari, ma meilleure amie partage ma passion !!!!

J’ai une petite préférence pour les comédies musicales anglo-saxonnes, ce qui ne m’a pas empêchée, dans ma jeunesse, d’écouter en boucle « Notre Dame de Paris » ou « Les dix commandements »….

Les comédies musicales

J’ai eu la chance de voir sur scène plusieurs comédies musicales, en France et à l’étranger.

Monsieur le mari, bien qu’allergique au genre, a cependant beaucoup apprécié (et je pèse mes mots) la comédie musicale « We will rock you », que nous avons vue à Londres, au Dominion Theatre. Il faut dire qu’il est fan du groupe Queen. C’était déjanté, et complétement délirant. On a adoré ! (et il aime aussi beaucoup Starmania, hein…)

Au nombre des comédies musicales que j’ai vu et appréciées se trouvent les suivantes : « Flashdance » (et pourtant, je n’étais pas persuadée des talents de Priscilla – mais elle a bien changé depuis notre enfance !), »Dirty Dancing » (vue avec ma belle-mère au lendemain des attentats de novembre 2015…), « La Belle et la Bête » au Théâtre Mogador, et dernièrement pour mon anniversaire, « Grease » (toujours à Mogador). Concernant cette dernière, franchement, c’était exquis ! On retrouve toutes les chansons mythiques, un jeu de scène fantastique, et des comédiens au top.

Last but not least, j’ai eu l’immense chance de voir, avec ma meilleure amie, à Broadway en 2014, une représentation de « Chicago ». Un must ! C’était magnifique, prenant, envoûtant, avec des comédiens et danseurs à couper le souffle. Je passerai bien mes jours et mes nuits à Broadway !!!!

J’aimerais beaucoup voir « Billy Elliott » ainsi que « Wicked ».

Les films musicaux

Non contente de me rendre en « live » assister à des spectacles vivants, j’adore regarder les films musicaux (et films de danse aussi, hein !) à la maison.

Dernièrement, j’ai fait l’acquisition de « La Belle et la Bête », avec Emma Watson (oui, j’adore cette histoire. Et la robe de Belle); et de « La La Land » (que j’avais adoré au cinéma, et dont les musiques sont toujours si entrainantes).

Pour moi, le top du top du film musical (et un jour je le verrai en vrai, sur scène, obligé), reste « West Side Story ». De vraies longues scènes de danse et de chant, une histoire haletante… j’adore.

Dans ma DVDthèque, il y a aussi « Nine », bien qu’un peu particulier. Et lorsque cela passe à la télévision, je ne peux m’empêcher de regarder un acteur dont je suis tombée amoureuse il y a fort longtemps, et dont tous les films me laisse pantoise : Gene Kelly. « Un américain à Paris », « Singing in the rain »…. Bien évidemment, Fred Astaire n’est pas en reste.

Je crois que j’aurais dû naitre dans les années 50 à Hollywood !!!!

Quand à te dire pourquoi j’aime ce genre… je pense que les films musicaux et les comédies musicales nous emportent dans une réalité parallèle, semblable à la notre, mais où on peut exprimer tous ses sentiments et ses émotions à travers le chant et la danse, soit pour une fois laisser volontairement le corps trahir l’esprit.

J’aime aussi l’esthétique de ce genre, la passion que mettent chanteurs, danseurs et comédiens dans leurs tableaux.

Bref, j’ai pas fini de me passionner pour tout ça !

 

Pause #52dentelles…

Ma petite belette, me voilà confuse !

Moi qui tenait tant à ce projet #52dentelles, je suis stoppée dans mon élan : ma machine à coudre a décidé de dire « non ». Elle n’entraine plus le tissu. Ne veut plus, tout simplement, que je me serve de ces talents. Je dois donc l’emmener faire un petit tour chez le réparateur de machine, pour une petite révision… quand j’aurais le temps !

Car le temps, c’est fou ce qu’il passe vite !

J’ai donc loupé le #jaune : bon, ce n’est pas une couleur que j’affectionne particulièrement mais j’ai quand même un joli tissu à dominante jaune que j’utiliserais bien (quand j’aurais trouvé un projet adéquat).

J’ai aussi loupé le #flower power : c’est dommage, j’avais un beau loupé à te montrer ! A savoir une petite robe « toute simple » pour Charlotte, que j’ai bien raté en me trompant de découpe de patron ! On dirait donc…un sac !

La semaine passée, c’était #symétrie ! Là, c’est en cours ! Et ce n’est ni de la couture, ni du tricot, mais bel et bien du bricolo ! Je t’en reparlerai bientôt, promis, quand ce sera fini…

Je ne me tourne pas les pouces pour autant : nous avons fait plein de travaux dans notre appartement la semaine dernière (bricolo, bricolo on a dit), et j’ai quand même tricoté (et un peu cousu avant que la MAC ne dise STOOOOP). Sauf que ce sont des cadeaux de naissance. Et que les bébés ne sont pas encore nés !

Sur mes aiguilles, j’ai aussi un petit pull en cours pour Charlotte. Un petit pull de mi-saison, tricoté en 6, avec une laine 4, dégotée chez Cultura pour 40cts la pelote !

Bref, je reviens bientôt avec du nouveau en tricot. En attendant, je te prépare quelques articles lectures / ciné, pour patienter !

 

#52dentelles : Plume

Plus le temps passe, plus les thèmes me semblent compliqués !  Pour être tout à fait honnête avec toi, j’ai trouvé mon idée aujourd’hui même, au détour d’une étagère à la bibliothèque Alexis de Tocqueville de Caen.

Plume, donc.

Prendre la plume. Écrire. Pour dire quoi ?  Raconter une histoire ? Ou dire ce que l’on a sur le coeur ?

Cette deuxième hypothèse est celle qui a été développée par une jeune fille américaine, Emily Tronko, âgée de 16 ans, lorsqu’elle a décidé de créer un tumblr sur lequel elle a commencé à écrire les lettres qu’elle n’enverrait jamais. Des lettres pour dire ce qu’elle pensait au fond d’elle même sans oser le dire aux personnes concernées. Qui n’a jamais fait ça ?  Qui n’a jamais écritt une lettre à son premier amour d’adolescence sans jamais la lui remettre (ou lui envoyer un mail, ok)?

Le Tumblr d’Emily a connu un vif succès, et de nombreux internautes se sont mis à poster leurs propres lettres, parlant d’amour, de coeur brisé, de perte tragique, de bonheur, d’amitié….

Et voilà quelques unes de ces missives rassemblées dans un ouvrage : « Je voulais juste te dire…les lettres que vous n’avez jamais osé envoyer ».

images

La très bonne idée a été d’engager une illustratrice pour magnifier ces récits.

je-voulais-juste-te-dire_emily-trunko_lisa-congdon_lettre3

Un condensé d’émotions, et même si ces lettres ont beaucoup été écrites par des adolescents, je pense que chacun peut s’y retrouver. Je trouve qu’il y a beaucoup de messages positifs transmis et cela donne envie d’écrire à tous les gens qu’on aime. Pas juste une carte postale, mais bien de prendre la plume pour écrire et laisser trace de tout ce qu’on garde enfoui en son coeur !

#52dentelles

#52dentelles : jour d’orage

Ce thème n’est pas simple à traiter, surtout quand on vient ENFIN d’avoir une belle journée de printemps à vivre !

J’ai donc choisi de me concentrer sur la couleur que m’inspirait ces termes, c’est à dire le bleu foncé, le bleu qui annonce l’arrivée du tonnerre et des éclairs.

A l’occasion de la venue prochaine d’un nouveau petit cousin, petit frère de Malthaël, j’ai décidé de tricoter un petit ensemble béguin et écharpe pour l’hiver prochain. Tout au point de riz que j’aime tant!

Les modèles sont issus :

– pour le béguin : le tuto de Galex la fée 

– pour l’écharpe : modèle de Phildar

Ok, il serait temps de passer à autre chose qu’aux tricots d’hiver…. J’ai justement un pull de mi-saison sur mes aiguilles mais c’est looooong !

#52dentelles super en retard : La dernière fugitive, Tracy Chevalier

Bon, bon, bon….on dirait sérieusement que je suis à la bourre.

Heureusement pour toi, j’ai dégoté un livre qui relie parfaitement les thèmes « sauvage » et « délicatesse ». Incroyable non ?

Je vais donc te parler du livre « La dernière fugitive » de Tracy Chevalier.

81VD-mHAIxL

Voici ce qu’en dit la quatrième de couverture :

1850. Après un revers sentimental, Honor fuit les regards compatissants des membres de sa communauté quaker. Elle s’embarque pour les États Unis avec sa soeur, Grace, qui doit rejoindre son fiancé.  A l’eprouvante traversée s’ajoute bientôt une autre épreuve : la mort de Grace. Honor décide néanmoins de poursuivre son voyage jusqu’à une petite bourgade de l’Ohio. C’est dans cette Amérique encore sauvage et soumise aux lois esclavagistes, contre lesquelles les quakers s’insurgent, qu’elle va essayer de se reconstruire.

Mon avis sur ce livre : j’ai beaucoup aimé !  Ce livre aborde avec beaucoup de délicatesse la question de l’identité, de la construction de soi, mais aussi de ce que l’on est prêt à faire et à remettre en question pour faire valoir ses valeurs. J’ai aussi beaucoup appris sur la communauté quaker, son fonctionnement, sa foi, ses valeurs. J’ai aussi découvert le « chemin de fer clandestin », dont j’ignorais tout…Et cela m’a donné envie d’en savoir plus !

Last but not least, l’héroïne est une quilteuse (on dirait plus grossièrement qu’elle fait du patchwork) ! Il y a donc des descriptions de tissus et de gestes de couturière très agréables à lire 😊 j’ai souvent rêvé de savoir quilter, c’est un tel art ! Un jour peut être m’y mettrais je ?

Un livre qui se lit vite, et qui m’a complètement embarquée !